Choisis la vie, afin que tu vives

Et vous les équipiers, qu’en pensez-vous de ce

Choisis la vie, afin que tu vives ?

« C’est regagner son humanité »

« Choisir la vie demande du courage, un positionnement ; cela nous amène sur un chemin de plus de liberté « 

« Choisir la vie, c’est choisir de sortir de ma grotte, de ma sécurité. Ou plutôt de mon tombeau ».

« Choisir la vie, c’est répondre à l’appel de Jésus : « Lazare, sors ! » C’est laisser les autres me voir, tel que je suis, avec mes bandelettes qui m’empêchent d’avancer librement. Et c’est surtout laisser les autres agir, pour

Retirer eux-mêmes dans un premier temps, puis m’aider à retirer ces bandelettes, une à une. Parfois ça fait plus ou moins mal, parce que la bandelette s’est plus ou moins incrustée dans ma peau. Comme si cette bandelette était devenue mon ‘identité’. Parfois je ne vois même plus la bandelette. Je dois donc choisir de m’exposer, avec des amis sincères, qui vont pouvoir me montrer les domaines où des bandelettes se sont incrustées. »

« Vivre, c’est donc choisir d’être dépendant, de ne pas être tout puissant. »

« Vivre c’est reconnaître le regard bienveillant du Père sur mon cheminement, et apprendre à avoir la même patience et la même miséricorde avec moi-même et ceux qui m’entourent »

« C’est choisir Jésus qui est le chemin, la vérité et la vie. Du coup, mourir à moi-même, abandonner ma propre volonté et le laisser vivre en moi. »

« C’est reconnaître, qu’au travers des mots, je peux choisir de répandre la vie, de semer des bénédictions. C’est reconnaître Adonaï dans toutes mes voies. « Car la parole est très près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur, pour le pratiquer. » Deutéronome 30 :14