« Perles » vues par une équipière

A chaque début de cours, nous accueillons des participants souvent tendus, inquiets et parfois dans la crainte et la honte. Et je suis à chaque fois émerveillée de voir comment Dieu les rejoint chacun/chacune individuellement, comment Il leur parle et les attire auprès de Son cœur.  Au fil des mardis, on peut tous constater un changement notoire. Que ce soit durant les temps de louange où les cœurs s’ouvrent et s’offrent avec plus de confiance. Mais aussi dans les temps de partage autour de l’agape, les contacts se simplifient et s’approfondissent.

Puis arrive le moment des petits groupes, où chacun/chacune peut recevoir une prière personnalisée et ouvrir son cœur dans un lieu de confiance et sécurisé. En tant qu’équipière, j’aime m’approcher de Dieu avec les participants. Souvent la relation avec Lui a été brisée ou malmenée, souvent les personnes sont sous le lourd joug de la honte et n’osent plus espérer un possible changement dans leurs dépendances ou simplement une guérison dans leurs blessures. J’aime tout particulièrement percevoir combien Dieu les aime, nous aime. Combien Il a un plan pour chacune de nos situations à nos yeux inextricables. Et combien notre Dieu respecte et construit avec nos faiblesses.

Le programme de TdV est construit de manière à ce que nous allions progressivement dans les profondeurs. En traitant une suite de thèmes pouvant mettre en lumière divers traumas tels que l’abus, le sentiment de non existence, les relations avec ses pairs difficiles voire inexistantes, la dépendance. L’objectif étant de mettre des mots sur les maux et d’inviter Dieu dans ces blessures. Puis des thèmes comme la restauration dans son propre genre, dans ses relations d’amitié, son implication dans l’église, apportent un nouveau souffle et une espérance aux participants. C’est souvent à ce moment que les visages changent le plus drastiquement. Les épaules se relèvent, les regards s’illuminent, et j’ai été témoin maintes fois de combien des guérisons profondes vécues pendant le cours pouvaient se manifester aussi physiquement.

Ce sont des personnes qui repartent dans la vie avec Dieu à leur côté, confiantes qu’Il les aime et qu’Il EST ce Dieu fort dans leurs faiblesses. »